Tutoriel sur Raspberry PI

Avant propos : Ce tutoriel m’a été fourni par Julien A. que je remercie pour son aide précieuse! Si vous aussi vous souhaitez m’aider c’est par ici!

Si comme moi vous avez un Raspberry qui traine dans un placard et que vous ne savez pas quoi en faire vous êtes au bon endroit.

Je ne reprends pas l’installation et la configuration de l’OS car il y a suffisamment de sujets sur internet. Ici j’ai installé Raspbian mais d’autres distributions peuvent aussi convenir, je vous ferai un retour sur ArchARM et Moebius une fois que je les aurais testé.

Au niveau du matériel il vous faudra :

  • Un Rapberry Pi modèle B, B+ ou le nouveau Pi 2
  • Son alimentation 5V/1A, secteur ou batterie à vous de voir ce que vous voulez en faire. Sachez juste qu’il est très important que ce soit 5V/1A ! J’ai eu aussi des problèmes avec une mauvaise alimentation (bug système, port USB mal alimenté …)
  • Une carte SD classe 10.
  • Une clé Wifi qui gère le mode Access Point (AP), dans mon cas c’est une Edimax EW-7811Un car je n’ai que ça sous la main mais pensez que plus la clé arrose de monde plus c’est intéressant :)
  • Eventuellement une clé USB de bonne capacité pour servir de disque dur si la carte SD ne vous suffit pas.

Entrons dans le vif du sujet : mettez la carte SD dans le Raspberry, branchez la clé Wifi, un câble réseau relier à votre routeur, l’alimentation, un écran, un clavier et c’est parti. Vous avez bien sur la possibilité de prendre la main en SSH en utilisant Putty.

1 – Assurez-vous que votre système est à jour :

sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade

2 – Nous allons maintenant pouvoir installer les outils dont nous aurons besoin.
– Un serveur web pour héberger notre site Piratebox avec lighttpd :

sudo apt-get -y install lighttpd
sudo /etc/init.d/lighttpd stop
sudo update-rc.d lighttpd remove

– Un serveur DNS pour rediriger les requêtes et un serveur DHCP pour l’attribution d’adresses IP, le tout dans une seule application avec dnsmasq :

sudo apt-get -y install dnsmasq
 sudo /etc/init.d/dnsmasq stop
 sudo update-rc.d dnsmasq remove

– Une application pour faire le point d’accès avec hostapd :

sudo apt-get -y install hostapd
 sudo /etc/init.d/hostapd stop
 sudo update-rc.d hostapd remove

– Et enfin un gestionnaire de réseau Wifi :

sudo apt-get -y install iw

– Pour finir lancez les commandes suivantes :

sudo rm /bin/sh
sudo ln /bin/bash /bin/sh
sudo chmod a+rw /bin/sh

Si comme moi vous avez une clé Wifi Edimax sachez que le driver « générique » ne prend pas en charge le mode AP. Il va donc falloir qu’on l’installe à la main.

3 – Télécharger le pilote : ici. Si vous travaillez directement sur le Raspberry pas de problème en revanche si vous êtes en SSH vous pouvez utiliser FileZilla pour transférer le fichier.

Ensuite installez le :

unzip RTL8188C_8192C_USB_linux_v4.0.2_9000.20130911.zip
 cd RTL8188C_8192C_USB_linux_v4.0.2_9000.20130911
 cd wpa_supplicant_hostapd
 tar -xvf wpa_supplicant_hostapd-0.8_rtw_r7475.20130812.tar.gz
 cd wpa_supplicant_hostapd-0.8_rtw_r7475.20130812/
 cd hostapd
 sudo make
 sudo make install
 sudo mv hostapd /usr/sbin/hostapd
 sudo chown root.root /usr/sbin/hostapd
 sudo chmod 755 /usr/sbin/hostapd

4 – Passons à la configuration du réseau. Pour ce faire éditez le fichier /etc/network/interfaces :

vi /etc/network/interfaces
auto lo
 iface lo inet loopback
 iface eth0 inet dhcp
 
iface wlan0 inet manual
 ### Désactiver pour la PirateBox
 #allow-hotplug wlan0
 #wpa-roam /etc/wpa_supplicant/wpa_supplicant.conf
 #iface default inet dhcp

Le point important ici c’est la ligne concernant le wlan0, pour eth0 vous pouvez le configurez comme bon vous semble.

5 – On approche de la fin🙂 On passe à l’installation du script Piratebox !

wget http://downloads.piratebox.de/piratebox-ws_current.tar.gz
 tar xzf piratebox-ws_current.tar.gz
 cd piratebox
 sudo mkdir -p /opt
 sudo cp -rv piratebox /opt
 cd /opt/piratebox
 sudo sed 's:DROOPY_USE_USER="no":DROOPY_USE_USER="yes":' -i /opt/piratebox/conf/piratebox.conf
 sudo ln -s /opt/piratebox/init.d/piratebox /etc/init.d/piratebox
 sudo update-rc.d piratebox defaults
 sudo /etc/init.d/piratebox start

6 – Et pour finir on va reconfigurer quelques fichiers :

sudo nano /etc/default/hostapd

Cherchez la ligne :

DAEMON_CONF=" "

et remplacez la par DAEMON_CONF= »/opt/piratebox/conf/hostapd.conf »

Ceci afin que hostapd sache où trouver son fichier de configuration🙂

7 – Ensuite éditez le fameux fichier de configuration :

sudo nano /opt/piratebox/conf/hostapd.conf

Remplissez le comme suit :

# Interface wlan du Wifi
 interface=wlan0
 # Driver à utiliser
 #driver=nl80211 ##Pilote déjà renseigné
 driver=rtl871xdrv ## Pilote à utiliser si comme moi vous avez une clé Edimax
 # Nom de la Piratebox
 ssid=nom_que_vous_voulez
 # Mode Wifi (a = IEEE 802.11a, b = IEEE 802.11b, g = IEEE 802.11g)
 hw_mode=g
 # Canal de fréquence Wifi (1-14)
 channel=1
 # Wifi ouvert à tous, pas d'authentification
 auth_algs=1
 # Pour activer les fonctionnalités Wifi N
 #ieee80211n=1
 #wmm_enabled=1

Et voilà! Vous avez votre Piratebox sur votre Raspberry PI, prête à héberger tous vos petits fichiers (libres de droit bien sûr)🙂

21 réflexions au sujet de « Tutoriel sur Raspberry PI »

  1. Ping : Nouveau tutoriel! | pirateboxfr

  2. Bonjour, j’ai toujours un problème, une fois que je fais la commande « sudo /etc/init.d/piratebox start », j’ai une erreur qui apparaît me disant que le dnsmasq n’a pas pu démarrer. Et je ne vois pas apparaître ma box dans mes réseaux wifi .. Auriez-vous une solution ?

  3. Merci pour ce tuto très bien fait. J’ai un petit souci : si je vois bien le réseau « pirateBox » dans la liste des réseaux disponibles sur mon smartphone, il est impossible de m’y connecter. Je tourne en boucle entre « connexion » – « récupération de l’adresse ip » – « connexion » – etc.
    J’ai bien changé les drivers de ma clé wifi (rtl871) : je me demande si tout simplement le dongle que j’utilise est compatible : Hercules Pico Key N15 ?

  4. Bonjour, je rencontre un problème avec ma piratebox sur rpi. Les fichiers uploader ne sont pas supprimables. Permission non accordée et je n’arrive pas a les changer…

  5. J’ai quelques problèmes pour configurer le fichier etc/network/interface (du moins je suppose que le souci vient de là). Lorsque j’exécute « sudo /etc/init.d/piratebox start » le DNS et lighthttp ne démarre pas. Un peu d’aide serait la bienvenue ^^’, merci d’avance.
    (j’utilise cette clé: http://boutique.minimachines.net/boutique/mini-cle-usb-wifi-n-avec-antenne-amovible-compatible-raspberry-pi il et me semble qu’il n’ y pas besoin de driver).

      • C’est fait, lighthttp démarre, il semble vouloir utiliser un port déjà pris (port 80) mais le DNS ne fonctionne toujours pas:-/

  6. Ping : Les étudiants de l’ENSAD réinventent la Piratebox - MakerBox

  7. Bonjour,

    j’ai un petit problème lors du lancement du script piratebox. J’obitens le message suivant :

    « wlan0 : erreur en récupérant les signaux de l’interface : aucun périphérique de ce type. »

    Je ne comprend pas sachant que ma clef wifi est bien reconnue.
    lors d’un essai il y’a quelque jours il ne me semble pas avoir eu ce message d’erreur en lançant le script. J’avais été bloqué plus loin lorsqu’il me disait que je n’avais pas les droits d’écriture nécessaires (choses auquel j’ai remédié depuis…).

    Quelqu’un a t’il déjà rencontré ce problème ?

  8. Merci pour ce tutoriel, je suis bloqué à une étape, je ne trouve pas le software de mon dongle wifi, enfin si, mais il est simplement que sur windows…. Si quelqu’un peut m’aider, la référence : EW-7811Un
    Voilà, je suis sûre que quelqu’un me donnera un lien !🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s